La chapelle Notre Dame de Bonne Rencontre

Dédiée à Notre-Dame du Mont-Carmel, la chapelle date du XVIe siècle (1583 ou 1585).

L’histoire veut que cette chapelle ait été construite par des parents qui ayant perdu leur enfant avaient promis à la Vierge de construire une chapelle à l’endroit où ils le retrouveraient.

Sa construction s’est faite en pleine guerre de religion, les catholiques et protestants s’affrontaient. Les catholiques ressentaient le besoin de disposer de lieux de culte discrets face à l’influence des protestants.
 

Située route de Saint-Méen, elle était autrefois entourée d’un cimetière. Elle a subi de nombreuses restaurations ; la dernière a eu lieu en 1996.

De plan rectangulaire, elle porte l’inscription : 

« EN L HONNEUR DE DIEU N(OT)RE DAME DE BONNE RA(N)CONTRE PRYE EN CE LYEU MYS 1585 ».

La chapelle de Bonne Rencontre

Un pardon s’y déroule chaque année en juillet.

A l’intérieur, on peut voir :

  • Un autel datant du XVIIIème siècle

  • Un bénitier datant de 1585

  • Une statue de la Vierge à l'Enfant - copie récente de celle qui se trouve dans l’église Saint Pierre (au bourg)

 

Une plaque rappelle le sacrifice de l’enfant du pays « Servais Androuet chapelain de cette chapelle 1776-1794, guillotiné le 30 mai 1794 » .

(cf. "L’abbé Servais-François Androuet")

La chapelle fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 1er septembre 1922.